#Débrouillardise

#Débrouillardise

“ It’s not the strongest of the species that survives nor the most intelligent that survives. It’s the one that is the most adaptable to change ». Charles Darwin

Seulement 25% des projets aboutissent et peuvent être considérés comme des réussites.
Comment expliquer une telle débâcle ? Et surtout comment éviter l’écueil de l’échec lorsque l’on est chef de projet ?

Premièrement en gardant à l’esprit que l’incertitude et l‘inattendu font partie intégrante du métier.
Même avec la meilleure volonté d’anticipation et d’estimation un projet ne se déroule jamais exactement comme on le souhaiterait.
Une fois, cette dimension du métier acceptée, la meilleure arme du chef de projet réside dans son agilité et sa débrouillardise en n’ayant pas peur de casser les codes.